Augmentation mammaire

Les implants, ou prothèses, mammaires

Chirurgie esthétique

La pose, très courante, de prothèses, ou implants, est souhaitée lorsque les seins sont absents, de petite taille ou asymétriques.

Procédure

90 % des implants sont à base de silicone, considérés plus esthétiques et naturels, ou en sérum physiologique. Ils sont implantés en une à deux heures derrière la glande mammaire ou derrière le muscle pectoral. Les implants mammaires sont insérés par des incisions dans le creux des aisselles puis emplis de sérum, ou par incision dans l'aréole ou sous le sein, au niveau du pli mammaire, pour le silicone.

A savoir

Sérum et silicone ne présentent pas de risque pour le corps et n'empêcheront pas l'allaitement. On ne peut éliminer tout risque de complication, en particulier le déplacement d'une prothèse, une réaction corporelle contre un objet étranger ou la contracture capsulaire des parois du tissu cicatriciel entourant l’implant mammaire, qui durcissent le sein.

Suites et risques

Le plus souvent, vous devrez cesser de travailler une ou deux semaines et un anti-douleur suffira. Un œdème très fréquent va gonfler la poitrine qui trouvera sa taille définitive sous quelques semaines.
Il est fortement conseillé de faire suivre vos seins par des visites régulières et mammographies pour vous assurer qu'il n'y a pas de fuites ou de rupture. Attention, pas de grossesse.

Prix

Selon leur type, fabricant, forme et texture, les implants mammaires valent entre 1.000 et 2.500 euros. Pose comprise, compter entre 2.500 et 10.000 euros selon médecin, durée d'hospitalisation et pays d'implantation.

En savoir un peu plus sur ce traîtement ?

Le Guide de la médecine et de la chirurgie esthétique vous aide à trouver le meilleur médecin pour ce traîtement.
Quel secteur géographique privilégiez-vous ?